Projection du film de Sophie Cattoire?: «?NÉANDERTAL, LE RETOUR?»
Espace Cinéma - Salle Eugène Leroy Le port 24260 LE BUGUE - 24510 - Limeuil - 24480 - Alles-sur-Dordogne

Projection du film de Sophie Cattoire?: «?NÉANDERTAL, LE RETOUR?» : Alles-sur-Dordogne - Dordogne - Visites Portes Ouvertes

Important! Evènement passé

Date de publication : 13/09/2017

Projection du film de Sophie Cattoire?: «?NÉANDERTAL, LE RETOUR?»
Description: 


Projection du film de Sophie Cattoire?: «?NÉANDERTAL, LE RETOUR?»

Soirée ciné-débat autour de la notion d'espèces humaines, l'homme de Néandertal illustrant parfaitement l'exclusion pour cause de faciès différent puis la réintégration dans notre espèce grâce aux progrès de la science et singulièrement de la paléoanthropogénétique. En présence de la réalisatrice Sophie Cattoire, de Vincent Lesbros, producteur du film et docteur en Intelligence Artificielle, et d'Alain Turq, préhistorien, spécialiste de Néandertal et responsable du chantier de fouilles de La Ferrassie en Dordogne, la plus importante nécropole néandertalienne d'Europe.


Le but de cette soirée?: susciter le débat autour de la notion d'espèce, un concept scientifique en pleine évolution?!


Dès sa découverte en 1856 dans la Vallée de Néander en Allemagne, le crâne de l'Homme de Néandertal a déchaîné les foules. Différent du nôtre, avec son menton fuyant et ses célèbres bourrelets sus-orbitaires, il a tout d'abord été pris pour le crâne d'un être difforme, la trace d'un cas pathologique. C'est qu'il se heurtait à un barrage idéologique aussi puissant que non exprimé?: Dieu avait créé l'homme à son image et celui-ci, ce dérangeant spécimen, ne lui ressemblait pas. Il ne nous ressemblait pas. Après d'autres découvertes d'un bout à l'autre de l'Europe et au Proche-Orient, on lui a quand même accordé l'appartenance à une espèce, mais une espèce à part. Après plus de 150 ans de recherches, les chercheurs sont parvenus à établir un premier génome à partir de fragments osseux de plusieurs individus néandertaliens. C'est ainsi que récemment le grand public a appris à grand renfort d'annonces dans la presse qu'en Eurasie, il y a un peu des gènes de Néandertal chez les hommes dits modernes. Ce résultat atteste de croisements préhistoriques entre Néandertal et nos ancêtres Homo sapiens et fait du coup voler en éclat l'idée de deux espèces absolument distinctes car incapables de se métisser. Une idée longtemps véhiculée, avec son pendant guerrier : par sa supériorité technique et son intelligence incomparable (Homo Sapiens signifiant modestement Homme Savant) nos ancêtres qui auraient surgi en Europe il a environ 45?000 ans auraient éliminé ces pauvres Néandertaliens, quand même pas très malins. Or on sait à présent qu'il n'y a pas eu de guerres au temps de la Préhistoire, elles sont apparues au Néolithique, il y a environ 10 000 ans, avec la sédentarisation des groupes humains, l'élevage des animaux, la culture des végétaux, les clôtures et les silos. Voir à ce sujet l'excellent article de la préhistorienne Marylène Patou-Mathis «?Non, les hommes n'ont pas toujours fait la guerre?» paru dans le Monde Diplomatique en juillet 2015.


Dans le documentaire «?NÉANDERTAL, LE RETOUR?», de nombreux scientifiques retracent cette laborieuse réhabilitation de l'Homme de Néandertal, à l'occasion du retour dans son village du plus célèbre d'entre eux, l'Homme de la Chapelle-aux-Saints, accueilli par les villageois comme un vieux de leur terre, de leur pays. Autour de cette fable pleine d'enseignement, grâce à la présence d'Alain Turq fin connaisseur des modes de vie des sociétés néandertaliennes, nous pourrons avec le public aborder la question passionnante de la notion même d'espèce, une notion complexe en pleine mutation dans le monde scientifique actuellement. Pourquoi avoir érigé tant d'espèces différentes ? N'est-ce pas contraire au processus même de l’Évolution ? Quid des carcans idéologiques créationnistes toujours présents et même par endroit farouchement de retour??


Notre fierté?: diffuser les progrès de la science en milieu rural avec le concours de scientifiques engagés


Nous aimons à organiser cette Fête de la Science au Bugue, en Dordogne, en milieu rural pour toucher un public d'adultes et d'enfants qui n'auraient pas forcément accès aux dernières avancées d'une discipline scientifique qui pourtant les passionnent?; la science de la Préhistoire qui développe toutes les méthodes les plus novatrices pour répondre, sur la base de connaissances tangibles, à la question épineuse de l'origine de l'homme. C'est pourquoi nous projetons des films documentaires qui n'apportent pas de réponses toutes faites, mais à l'inverse interrogent les savoirs dans une approche accessible et avec le concours de scientifiques véritablement motivés par ce partage.



Tarif : Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Conférence / Rencontre
Écologie, agronomie, développement durable, énergie|Histoire, géographie, sociologie, science politique
24510 Alles-sur-Dordogne Dordogne Nouvelle-Aquitaine

Horaires *
Date : du 13 octobre 2017 au 13 octobre 2017
Horaire : de 20h00 à 23h00

(*) : Les manifestations pouvant être supprimées, annulées, ajournées, prenez contact avec les organisateurs avant de vous déplacer.

Lieu :
24480 - Alles-sur-Dordogne - Espace Cinéma - Salle Eugène Leroy Le port 24260 LE BUGUE - 24510 - Limeuil
Contact :