Des hommes en mouvement
collège Léon Droussent 5 chemin du Val Serein 02380 - Coucy-le-Château-Auffrique - 02380 - Coucy-le-Château-Auffrique

Des hommes en mouvement : Coucy-le-Château-Auffrique - Aisne - Visites Portes Ouvertes

Important! Evènement passé
Des hommes en mouvement
Description: 


Des hommes en mouvement

Le voyage, c’est celui des hommes, c’est la découverte de l’inconnu, la confrontation avec l’autre, l’oubli provisoire de la communauté d’origine, l’exportation des idées, des produits manufacturés, du savoir. Fait d’individus isolés, de petits groupes humains, d’armées ou de peuples entiers, on voyage pour la politique, le commerce, la guerre, la connaissance, la religion, rarement par curiosité.


C’est le chasseur de la Préhistoire qui suit la migration des grands animaux, le déplacement de populations entières vers un avenir meilleur au cours de la Protohistoire, le peuple hébreux errant 40 ans dans le désert à la recherche de la terre promise, l’invasion des Celtes sur l’Europe de l’ouest, d’Alexandre sur l’Asie mineure, des Germains sur l’empire Romain, des Huns et des Vikings sur l’Europe médiévale, des Croisés sur le Moyen Orient au XIIe siècle, de l’armée napoléonienne en Egypte. De grandes cités se spécialisent et tirent du commerce à longue distance d’immenses bénéfices : Venise en Méditerranée et en Orient, Anvers en mer du nord, les grandes étapes de la route de la soie, Samarcande et Boukhara.


C’est aussi l’aventure extraordinaire de quelques grands aventuriers, réels ou mythiques, d’Ulysse à travers la mer Egée durant 10 ans, du marin grec Pythéas explorant la mer du Nord, du Viking Erik le Rouge découvrant le Groenland et probablement l’Amérique cinq siècles avant Christophe Colomb, de Magellan réalisant le premier tour du Monde par mer, de La Pérouse dans le Pacifique. Parfois, l’expédition nécessite des mois de préparation, une escorte ou un équipage nombreux, des soutiens financiers et un réseau bancaire.


C’est Marco Polo qui part pour 20 ans avec son oncle en extrême orient le long de la route de la soie et rencontre l’empereur de Chine, la petite princesse russe Anne de Kiev qui vient jusqu’en France pour être mariée au roi Henri Ier, Ibn Battûta, peut-être le plus grand voyageur de l’histoire, qui parcourt l’Eurasie de la Russie jusqu’à la Chine. Ce sont aussi les millions d’anonymes, d’ambassadeurs, de négociants, d’étudiants, de religieux, de savants, de soldats qui se déplacent par terre et par mer, usent leurs chaussures ou leurs pieds nus sur de mauvais chemins, empruntent l’inconfortable voiture à cheval ou le coche d’eau, changent de monture au relais de poste, dorment à l’auberge ou à la belle étoile.


Au Moyen Age, dans un monde ou l’individu n’existe qu’au sein de sa communauté et répugne à la quitter. Le voyageur reste l’exception. Le voyage exemplaire est d’abord celui du pèlerin chrétien qui se rend à Rome, en Palestine sur le tombeau du Christ ou à Compostelle sur le chemin de saint Jacques le Majeur, ou du pèlerin musulman qui se rend à la Mecque,


Partout l’historien en recherche les traces écrites : l’Odyssée, poème fondateur de la civilisation européenne et plus ancien récit occidental, les textes judiciaires qui suivent pas à pas les déplacements des bandits de grand chemin, procès entre riverains et seigneurs à propos d’un pont, d’un gué ou d’un droit de péage.


Etudier le voyage pour l’archéologue, c’est fouiller la voie romaine, le grand chemin du Moyen Age, les relais de poste, comprendre l’évolution des attelages, des véhicules hippomobiles, la construction des bateaux, le hallage des chalands le long des rivières. C’est suivre la trace des amphores romaines pleines de vin qui traversent la Méditerranée, d’outils préhistoriques exceptionnels en silex taillé découverts à des centaines de kilomètres de leur lieu de production, des médailles de pèlerinage vendues au Mont-Saint-Michel, des tissus égyptiens offerts en cadeaux diplomatiques, des reliques des saints transportés au loin par les moines fuyant les invasions Viking, des pièces de monnaie étrangères découvertes en fouille. Toujours le voyage butte sur des problèmes matériels, se vêtir, se chausser, se restaurer, se protéger des bandits et des animaux sauvages, justifier de son identité, se faire comprendre d’hommes aux langues et aux accents différents.


Le voyage, d’une certaine façon, c’est celui de l’espèce humaine mue par sa curiosité et portée par ses pieds (à moins que ce ne soit le contraire) qui, depuis son petit berceau au cœur de l’Afrique, s’est répandu en millions de petits étapes jusqu’aux confins de la terre, inventant opportunément le bateau et la roue. Le plus long voyage du monde qui aura duré… quelques centaines de milliers d’années.



Tarif : inscription requise scolaires et grand public

Conférence / Rencontre
Sciences de l'homme et de la société
02380 Coucy-le-Château-Auffrique Aisne Hauts-de-France

Horaires *
Date : du 09 octobre 2017 au 12 octobre 2017
Horaire : de 13h00 à 17h00

(*) : Les manifestations pouvant être supprimées, annulées, ajournées, prenez contact avec les organisateurs avant de vous déplacer.

Lieu :
02380 - Coucy-le-Château-Auffrique - collège Léon Droussent 5 chemin du Val Serein 02380 - Coucy-le-Château-Auffrique
Contact :
Autres évènements :
Retrouvez les Visites Portes Ouvertes, sorties et autres évènements à Coucy-le-Château-Auffrique

Date de publication : 13/09/2017