Correspondance avec la mouette
Théâtre des Déchargeurs 3 Rue des Déchargeurs, 75001 Paris - 75001 - Paris 1er Arrondissement

Correspondance avec la mouette : Paris 1er Arrondissement - Paris - Théatres

Important! Evènement passé
La France entre en phase de confinement pour endiguer la propagation du coronavirus. Seules sont autorisées les sorties pour faire vos courses, vous rendre chez le médecin ou en pharmacie et pour aller travailler, si et seulement si le télétravail n'est pas possible. Chacune de ces sorties doit être motivée et justifiée. Vous ou votre employeur devez remplir une attestation sur l'honneur qui motive vos sorties.
► Vous pouvez télécharger cette attestation de déplacement, sur le site du Ministère de l'Intérieur. Vous devez l'avoir sur vous en cas de contrôle par les forces de police ou de gendarmerie.


Attestation de déplacement dérogatoire

coronavirus-covid19 comportement-protection

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 :

Gouvernement info covid19


Description: 


Correspondance avec la mouette

75001 Paris

Compagnie l'Oubli Des Cerisiers (O.D.C.) / Direction Artistique Nicolas Struve

Anton Tchekhov, Lika Mizinova, 10 ans de correspondance. Ils se plaisent, se désirent, se titillent, s’agacent, se manquent. Elle se verra figurer dans la Mouette sous les traits de Nina.

Il existe 64 lettres de Tchekhov à Mizinova et 98 d’elle à lui.

Les lettres de Mizinova n'avaient jamais été traduites en français. Je m'y suis attelé, comme à celles de Tchekhov.

Le texte sera une adaptation de fragments de cette correspondance, comme de fragments de la Mouette (deux scènes du quatrième acte).

Mizinova fut un des « amours » de Tchekhov. On les maria presque. Si Tchekhov est bien dans cette correspondance l’écrivain prodigieux et drôle que l’on connait, Mizinova nous retient par son ton revendicatif, douloureux, espiègle, moderne.

Il lui écrit : « C’est avec plaisir que je vous ébouillanterais… », et elle à lui : « Je vous donnerais une bonne talouche ! ».

Quelque chose les rapproche, une certaine distance intérieure, une gai mélancolie…

Traduisant Tchekhov et Mizinova, je suis tombé, à la façon de Roland Barthes, amoureux de leurs phrases et amoureux de leur amour – vif, touchant et raté, comme se doivent de l'être les amours. Amoureux de la maladresse de Mizinova, de l’ironie de Tchekhov, de ses reproches à elle, de leur timidité et leur effronterie.

Allégresse, férocité, joie, tragédie, bavardages, propos amoureux mais aussi une ouverture sur l’atelier de l'écrivain, voici ce qu’on trouve dans cette correspondance qui donne de La Mouette comme de son auteur une singulière vue en coupe, les éclairant tous deux d’une vive lumière.

Sous cette lumière, La Mouette - sans rien perdre de sa complexité ni de son mystère, gagne quelque chose d’infiniment concret.

Au cours de ce travail, il m'est arrivé de penser à la réaction des personnages, au quatrième acte de la pièce, lorsque Treplev fait le récit de la vie tragique de Nina, que nul ne semble s’en émouvoir : "J’en ai été un peu amoureux" dit l’un, "Elle avait donc du talent" dit l’autre. Le tout se noyant dans un lac d’indifférence. Il m’a semblé qu’il y avait là, quelque chose du secret de la poétique de Tchekhov.

Il m'est arrivé de penser aussi au baiser de Nina et Trigorine à la fin du 2ème acte, puissant mais rare et fugace moment de bonheur dans la dramaturgie Tchekhovienne.

Ce sera donc un spectacle "d’amour raté" où passeront quelques fantômes, celui d'un enfant, celui de la littérature, celui peut-être aussi de cette "promesse de bonheur " que Stendhal voyait dans les œuvres.

Tout y sera au plus simple, au plus vivant, au plus proche. Sans tralala d'époque, sous des lumières presque crues. Un homme, une femme sur une scène tendues de bâches plastiques barbouillées, dans des limbes. On y esquissera quelques pas de danse sur du Arturo Marquez, du Franck Zappa, quelques notes d'une romance de Tchaïkovski.



Détail des conditions :

Voir les tarifs du Théâtre, Invitations.

Tableau de bord - Service théâtre de la Drac Île-de-France Tchekhov, Correspondance, La mouette Paris 75, Paris, Île-de-France

Horaires *
Date : du 04 février 2020 au 29 février 2020
Horaire : de 19h00 à 20h20

(*) : Les manifestations pouvant être supprimées, annulées, ajournées, prenez contact avec les organisateurs avant de vous déplacer.

Lieu :
75001 - Paris 1er Arrondissement - Théâtre des Déchargeurs 3 Rue des Déchargeurs, 75001 Paris
Contact :
Téléphone :
Catégorie :
Autres évènements :
Retrouvez les Théatres, sorties et autres évènements à Paris 1er Arrondissement