Cette forteresse dite invincible…
Château de Cinq-Mars,37130 CINQ-MARS la PILE rue du château 37130 Cinq-Mars la Pile - 37130 - Cinq-Mars-la-Pile

Cette forteresse dite invincible… : Cinq-Mars-la-Pile - Indre-et-Loire - Sorties

Important! Evènement passé
Cette forteresse dite invincible…


Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 :

Gouvernement info covid19


La situation sanitaire et le fait que les rassemblements soient toujours limités, ont contraint de nombreuses villes à annuler ou repousser leurs évènements.

Prenez contact avec les offices de tourisme ou les mairies pour connaitre les conditions.


Description: 


Cette forteresse dite invincible…

37130 Cinq-Mars-la-Pile

du lundi 16 septembre au lundi 23 septembre à Château de Cinq-Mars, 37130 CINQ-MARS la PILEUn étudiant passionné, un enseignant médiéviste, s’intéressera-t-il au parcours dans le temps du château de Cinq-Mars pour résoudre nos interrogations ? Les enfants trouveront-ils les images ?

Le parcours commence sur le pont qui assiste impuissant au 18è siècle à la construction osée d’un dernier ouvrage au-dessus de l’a-pic des douves : une tourelle, symétrique cependant de celle du 15è dans la cour d’entrée, ce qui confère à cet ancien bâtiment des communs une belle allure.



De là, une petite allée conduit aux tours, début 13è, la tour Est en silex oui sûrement ; mais la seconde au Sud, 1230 selon une expertise qui la daterait de l’époque où l’on sût tailler proprement cette pierre de tuffeau si fragile, ou bien est-elle plus tardive ?



La façade plane de la tour Est présente de nombreuses traces à déchiffrer. La fenêtre et le cagibi étaient des lieux de passage vers des bâtiments inconnus. Les traces de toitures signalent un ouvrage élevé. Cet état de la façade témoigne des constructions et destructions des époques postérieures dont il reste un escalier en colimaçon du 15è que nous surveillons attentivement.



Au rez de chaussée une salle ronde voûtée dès l’origine sans aucun doute, mais de quand date la salle carrée du premier étage qui visiblement communiquait avec les bâtiments extérieurs?



La petite allée parvient au puits autour duquel se situait, dit-on une 3è une tour disparue sans laisser de trace . Elle est inscrite sur le parcellaire de 1772 mais absente du cadastre napoléonien de 1829\. Que s’est-il passé ?



La petite allée s’enfonce entre deux murs sous un épais feuillage pour apercevoir sur la droite l’imposante base de la 4è tour, le donjon dit-on, devenu une glacière au 17è. Qui découvrira ce qui est advenu du ou des étages supérieurs ?



Enfin l’étroit chemin passe sous la la troisième arche du pont majestueux 10 m au dessus, transformé en pont dormant par le Duc de Luynes vers 1780.



Ci-devant s’ouvrent les douves en herbe larges et profondes, luxueusement parementées au début du 16è par la famille La Tremouille. Louis I échangea sa terre de Fougeray contre celle de Cinq-Mars en 1476... pour se rapprocher du Pouvoir ? Mais c’est plus probablement par son fils Louis II Maréchal de François 1er mort en à la bataille de Pavie à l’âge de 65 ans en 1525, qui entrepris la restauration des douves. De cette famille aujourd’hui éteinte nous n’en savons pas plus, pourtant des archives existent encore certainement sur cette formidable restauration qui courre sur 550 m en additionnant les murs d’escarpe et de contrescarpe.



Traverser les douves, regarder le ciel, ou plutôt les tours qui s’amusent avec les nuages. Passer devant la célèbre vigne de Noa et les noyers centenaires. Le petit chemin remonte prudemment jusqu’à l’allée des lavandes qui longe la terrasse de la Juiverie et ses topiaires, un jardin de mémoire. Saura-t-on trouver l’époque de cette Juiverie en contrebas et sa nécessaire évolution, accueil communautaire provisoire sous la protection du Seigneur, habitations, boutiques ou véritable ghetto…? Il en existe quelques exemples en France dont deux autres en Indre et Loire.



Au bout de l’allée des lavandes, en saurons-nous un jour d’avantage sur cette construction circulaire inscrite à l’Inventaire qui abrite un escalier descendant au prieuré pour atteindre l’église St Médard, d’où lui vient ce nom étrange de Bistouri ?



Le chemin s’élargit sous les quelques pins épargnés par les tempêtes pour regarder enfin de face ces tours qui elles regardent la Loire, un dernier regard pour mieux comprendre leurs différences. Imaginer le mur qui les reliait selon le dessin de Gaignière. Un mur qui à cette époque reliait aussi sans doue le donjon et éventuellement à la troisième tour. Quatre tours disposées au quatre coins d’un presque carré ? De quand date la destruction de ces murs ? Bien après la décapitation du Jeune Marquis de Cinq-Mars en 1642 puisque les toitures des tours ont été démontées 32 ans plus tard selon un devis de deux frères couvreurs à Cinq-Mars ! Mais poursuivons notre route.



A la croisée des chemins, hésiter un instant entre le contournement à gauche de la pelouse -qui eût son heure de gloire dans l’acte de vente de 1877, ou bien à droite au bord du coteau qui conduit aux séquoïas centenaires plantés vers 1860 par Louis Bussienne, premier jardinier en chef du Jardin Botanique de Tours.



Vous n’êtes plus très loin de la sortie ; nous espérons que vous avez fait une promenade reposante, originale et enrichissante. Et que vos enfants vous ont quelques fois sollicités pour situer leur trouvaille.



ACTIVITÉ



Chemin faisant aux côtés de leurs parents qui regardent, observent et rêvent, les enfants de 6 à 16 ans ou plus, auront à repérer et situer sur le plan qui leur sera remis, les petits animaux du parc ou d’ailleurs, dessinés sur des carreaux de céramique émaillés et cuits au four. Une vingtaine peut-être plus au total.

Tarif réduit adulte : 3 €, Gratuit : moins de 18 ans, étudiant moins de 25 ans, handicapé, habitant de Cinq-Mars la pile

Horaires *
Date : du 16 septembre 2019 au 23 septembre 2019

(*) : Les manifestations pouvant être supprimées, annulées, ajournées, prenez contact avec les organisateurs avant de vous déplacer.

Lieu :
37130 - Cinq-Mars-la-Pile - Château de Cinq-Mars,37130 CINQ-MARS la PILE rue du château 37130 Cinq-Mars la Pile
Contact :
Catégorie :

Cette forteresse dite invincible… : Hôtels et Airbnb tout proche. Réservez votre séjour maintenant!