Visite guidée
Co-cathédrale Notre-Dame de Bourg 10 place Clémenceau, 01000 Bourg-en-Bresse - 01000 - Bourg-en-Bresse

Visite guidée : Bourg-en-Bresse - Ain - visites

Important! Evènement passé

Date de publication : 01/08/2017

Visite guidée
Description: 
----- Information -------
Visite guidée
01000 Bourg-en-Bresse
Ain Auvergne-Rhône-Alpes

"

Histoire du grand orgue de Notre Dame de 1683 à nos jours.


Alors que la construction de la Collégiale Notre-Dame de l’Annonciation de Bourg débute en 1505 sous l’impulsion de son commanditaire Jean de Loriol, alors évêque de Nice, il faut attendre 1683 pour que soit installé et que sonne enfin le premier orgue de Notre-Dame. Les raisons de cette attente sont multiples. Un manque cruel d’argent et le décès de Jean de Loriol, deux ans après le début des travaux n’arrange rien. Le clocher ne sera érigé (partiellement) qu’en 1666. Quant à l’imposante tribune de pierre qui surplombe l’entrée de ce nouveau vaisseau architectural, elle ne sera achevée qu’en 1682, offrant à la vue un somptueux parement de pierre, tout en permettant la mise en place des cloches. L’orgue initial, d’un coût de trois mille livres, œuvre du facteur d’orgues Dominique Baron, dont il subsiste environ 500 tuyaux dans l’instrument actuel, est réceptionné les 14 et 15 juillet 1683 par Jean Buisson, prêtre et organiste de l’église de Macon et Bernard Roybet, menuisier à Bourg. Il s’agit d’un orgue à trois tourelles avec façade 6 PIEDS. Il ne compte que 2 claviers, un clavier principal de 13 jeux et un clavier d’écho ne comportant qu’un seul jeu. Pendant 150 ans, cet instrument subira de multiples réparations ainsi que quelques aménagements. Sa reconstruction par Claude Ignace Callinet en 1835 donne une nouvelle vie à l’orgue de Notre-Dame. De 2 claviers et 14 jeux, l’orgue se retrouve doté de nouvelles couleurs avec 14 jeux au grand orgue, 6 jeux au récit et surtout l’ajout d’un pédalier de 5 jeux. Le grand buffet actuel et sa façade remontent à des travaux. En 1845, une nouvelle intervention permet à l’orgue de s’étoffer d’un jeu de bombarde au clavier de grand orgue. En 1901, sous l’impulsion de son jeune organiste Henri Lenormand, nommé en 1899, l’orgue de Notre-Dame est profondément reconstruit et enrichi par la Maison Charles Didier Van Caster, de Nancy : adjonction d’un troisième clavier, console indépendante tournée vers le chœur, suppression de la console en fenêtre et transmissions assistées par machine Barker. Les claviers de grand orgue, positif et récit comportent respectivement 15, 6 et 10 jeux auxquels s’ajoute un pédalier de 5 jeux. Suite à une grave inondation en 1927, l’orgue est réparé par la Maison Michel-Merklin et Khun, de Lyon, les transmissions devenant pneumatiques à cette occasion. En 1981, l’instrument est totalement reconstruit par les facteurs d’orgue Philippe Hartmann et Jean Deloye. Restructuration complète de l’instrument au bord de la tribune pour un meilleur effet, restauration du grand buffet de Callinet, construction d’une mécanique neuve de 4 claviers et d’une nouvelle console en fenêtre, mise en valeur du matériel sonore existant, ajout de jeux neufs, construction d’un positif dorsal ajouté en faux appui sur la balustrade, adjonction d’un jeu de 32 pieds., sont les lignes de force de ce travail en profondeur. Ce splendide instrument, extraordinairement polyvalent, profitant de l’acoustique si profonde et précise de la Co-cathédrale Notre-Dame aurait probablement comblé tous les organistes qui s’y sont succédés depuis 1683. L’orgue de Notre-Dame, somptueux témoin du style français à travers les âges, compte désormais 42 jeux répartis sur 4 claviers de 56 notes ainsi qu’un pédalier de 30 notes. Le relevage de l’instrument réalisé en 2006 par Jean Deloye a permis un nettoyage minutieux des quelques 3500 tuyaux que compte l’orgue et une révision complète du mécanisme de transmission des claviers. Les plus petits tuyaux de l’orgue ne mesurent que quelques millimètres de hauteur là où le plus grand dépasse les 10,50 mètres et c’est bien cet extraordinaire instrument que nous avons la chance d’écouter aujourd’hui. Durant l’été, l’orgue joue de juin à juillet tous les mardis à 20h30, libre participation. De grands noms s’y exécutent chaque année.


<Source: Ministère de la Culture et de la Communication

"
Inscription obligatoire auprès du musée-château d'Annecy au 04.50.33.87.34 avant le vendredi 15 septembre midi.
Amis de l'orgue et de la Co-cathédrale Notre-Dame

Horaires *
Date : du 17 septembre 2017 au 17 septembre 2017
Horaire : de 14h30 à 14h30

(*) : Les manifestations pouvant être supprimées, annulées, ajournées, prenez contact avec les organisateurs avant de vous déplacer.

Lieu :
01000 - Bourg-en-Bresse - Co-cathédrale Notre-Dame de Bourg 10 place Clémenceau, 01000 Bourg-en-Bresse
Contact :
Téléphone de l'organisateur :
Catégorie :