Les Joutes-nautiques en France

La joute nautique est un sport pratiqué essentiellement en France, en Allemagne et en Suisse, c'est un affrontement entre deux jouteurs debout sur des barques propulsées par des rameurs le but est de faire tomber l’adversaire dans l'eau.

La joute languedocienne : deux barques lourdes (une rouge et une bleue) sont propulsées par huit à dix rameurs et guidées par deux barreurs, appelés les "timoniers patrons".

Les deux jouteurs sont placés sur une plate-forme (tintaine) à 3 m de l'eau. Au moment de l'assaut, les deux barques se croisent par le côté gauche. Armé d'une lance et d'un pavois (bouclier), le jouteur doit faire tomber son adversaire. Celui qui parvient à rester sur la tintaine a gagné!

Depuis 1743 à la fin août, les jouteurs de méthode languedocienne se donnent rendez-vous chaque année à Sète pour le Grand Prix de la Saint-Louis, la compétition la plus importante de la discipline.

La joute provençale, le jouteur tient en plus un témoin dans sa main gauche, qu’il ne devra pas lâcher pendant la passe, ceci pour l’empêcher d’attraper la lance de son adversaire

La joute lyonnaise : la lance utilisée est la plus longue et la plus lourde des méthodes de joute nautique.

La joute givordine : même règle que sa cousine la lyonnaise, sauf que les bateaux se croisent ici par la droite.

La joute alsacienne : le jouteur ne porte aucun protection et joue pieds nus.

La joute parisienne : les barques sont propulsées à l'aide de moteur.

Oops, nous ne disposons pas de ce que vous recherchez. Faut-il essayer un autre?